Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine Giebel

Publié le par naramaya

Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine Giebel

Note:

7/10

-

Synopsis:

L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets. L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne. C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide. Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière. Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer. Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité. Une quête qui va le conduire sur d'effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais. Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale...

-

Mon avis:

Troisième livre de cette auteur que je découvre, jusqu'à ce que la mort nous unisse nous décrit un paysage magnifique mais cruel: la montagne.

Pas de coup de coeur, mais cette histoire m'a stressée, car on découvre très tôt qui est le méchant de l'histoire et nos héros aussi, ce qui constitue une course entre "le bien" et "le mal" pour savoir qui va gagner...

Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine Giebel

Du coup, on va vraiment de rebondissements en rebondissements... Une fois, ce sont nos héros qui ont un coup d'avance et on respire un peu en se disant que c'est gagné, et la fois suivante, ils sont tellement dans le pétrin qu'on angoisse à l'idée de ce qu'il pourrait leur arriver...

Je suis tombé amoureuse de nos deux "héros".

Vincent est guide de haute montagne, il travaille 6 mois de l'année à faire découvrir ses montagnes aux touristes, et profite de sa liberté le reste du temps. Il y a quelques années, il a été touché par un drame: sa femme l'a quitté pour un autre, elle est parti du jour au lendemain et n'a plus jamais donné de nouvelles...

Servane, jeune gendarme originaire d'Alsace, débarque tout juste dans ce petit village de montagne. Elle aussi a eu un passé difficile...

Ces deux là m'ont touché, m'ont fait vibrer, et je les ai vraiment adoré! A eux deux, ils font toute l'histoire!

La conclusion du livre m'a choqué, Karine Giebel a le chic pour des retournements de situation inattendus... On ne s'attend jamais à ça et pourtant...

Je découvrirais avec grand plaisir les autres romans de l'auteur ;) Pour ceux qui ne connaissent pas encore, n'hésitez plus!

Publié dans Blog

Commenter cet article

chris 30/04/2015 20:00

je viens d'en mettre deux de cet auteure sur kobo. "les morsures de l'ombre et juste une ombre. A voir ce ça vaut

Melleaurel 23/03/2015 11:12

Ma grande soeur adore cette auteure ! Pas encore eu l'occasion de lire ses romans...mais je comprends ton engouement pour cette auteure ;)

clementine 22/03/2015 16:28

même si ton avis es positif, ce livre ne me tente pas plus que ça. je suis dans une periode out. plus rien n'arrive à passer.

salhuna 21/03/2015 20:02

Tout à fait ça, une magnifique relation entre les deux personnages.