Le chat du jeu de quilles tome 1 - Florence Clerfeuille

Publié le par naramaya

Le chat du jeu de quilles tome 1 - Florence Clerfeuille

Note:

8.5/10

-

Synopsis:

La cinquantaine passée, Marc vient de quitter son job de journaliste. Il est un peu désœuvré dans son appartement parisien quand son ancienne collègue, la jeune Manon, vient le solliciter pour mener une enquête. Il s'agit d'élucider un meurtre vieux de dix ans qui s'est produit dans un petit village de l'Aveyron.
Marc quitte alors Paris sans regret pour découvrir un autre univers qui tourne essentiellement autour d'un sport inconnu pour lui: les quilles de huit. Il apprend à connaitre les figures locales: Gaston le cafetier bavard, Célestin le gentil benêt, Monsieur Thomas le vieil homme silencieux, Attila le coiffeur original de Hongrie...
Mais qui a tué, il y a dix ans, le père Pommier? Et sa femme, la jeune et belle Clotilde, s'est elle vraiment suicidée?
Que vont bien pouvoir trouver Marc et Manon?

-

Mon avis:

Je remercie infiniment Florence Clerfeuille, l'auteur de ce livre, pour m'avoir permis de découvrir son histoire. Elle mérite vraiment d'être connue ;)

J'appréhendais beaucoup cette lecture, disons surtout que le synopsis ne m'a pas vraiment tenté...

Mais passé les premières pages j'étais plutôt:

Le chat du jeu de quilles tome 1 - Florence Clerfeuille

J'ai adoré la plume de l'auteur, c'est simple mais parfaitement juste! Je me suis tout de suite sentie chez moi dans ce village Aveyronnais.

Ici nous suivons Marc et Manon, deux journalistes dont le premier est à la retraire, qui ont déterrés une vieille histoire de meurtre dans un petit village près de Rodez en Aveyron.

Comme pour un livre que j'ai lu précédemment (Mourir sur Seine de Michel Bussi), j'ai adoré suivre des journalistes, plus décontractes dans leurs enquêtes que la police, ils n'hésitent pas à fouiner, à poser des questions (bonnes ou mauvaises) et surtout n'hésitent pas à sortir des sentiers battus pour obtenir ce qu'ils veulent (je pense par exemple à Marc qui rentre par effraction chez les Pommier).

Et ça nous permet de bien avancer dans l'intrigue, de manière vraiment fluide.

J'ai beaucoup aimé les différents personnages qui habitent ce village. Gros coup de coeur pour le gérant du café, Gaston (mon chat s'appelle comme ça ;)), une vraie bonne femme dans sa façon d'écouter tout ce qui se dit sans en avoir l'air. Et puis il est simple, c'est le genre d'homme qu'on voudrait tous et toutes avoir pour ami !

Du début à la fin, l'intrigue est bien ficelée, on nous balade pas mal, on se pose énormément de questions sur le pourquoi du comment et je m'en pose encore, une fois ce livre fermé... Normal en même temps, il me reste deux tomes à découvrir ;)

Quant à Marc, notre narrateur, j'ai éprouvé énormément d'affection pour lui... Il n'a plus sa place à Paris, se cherche une nouvelle place en Aveyron, ce qui est difficile dans un lieu ou tout le monde se connait depuis l'enfance, se cherche une place auprès de Manon... Il m'a touché, je ne saurais pas l'expliquer plus.

Un dernier mot pour le chat... Il n'a pas de nom mais c'est quand même l'un des personnages principaux... Son attitude ne m'a pas du tout dérangé, cela m'a même paru naturel. Parce que c'est un animal il ne se rendrait pas compte de ce qu'il se passe autour de lui? Pas d'accord! Et ce chat nous le prouve très bien tout au long de ces pages...

Seul défaut pour moi, le manque d'infos sur les différents habitants surtout ceux dont on parle dans le synopsis... Par exemple Attila le coiffeur, on le croise seulement deux fois et ça dure à peine une page à chaque fois... Pourquoi en parler dans le résumé alors? Je me dis qu'on en parlera probablement plus dans la suite, mais tout de même, je reste un peu sur ma faim au niveau de la découverte de l'environnement de nos journalistes...

Beaucoup de ceux qui me lirons ne connaissent pas cette auteur, ni son histoire, mais n'hésitez pas, c'est le genre de livre qui fait du bien, qui nous sort un petit peu de nos habitudes à lire des Blockbusters américains... C'est frais et c'est Français ;)

Publié dans Blog

Commenter cet article

Léa Touch Book 05/02/2015 18:09

La tête du chat sur la couverture me fait tellement rire x) cela me tente bien !

salhuna 05/02/2015 15:53

Super chronique, qui donne bien envie de découvrir ce livre, et cette auteure. (mais pourquoi il faut que je sois tentée de partout quand il ne faut pas ;) )

naramaya 05/02/2015 15:54

lol, moi j'ai arrêté de lire les chroniques de livres que je ne connaissais pas... je suis trop tentée sinon!