Fahrenheit 451 - Ray Bradbury

Publié le par naramaya

Fahrenheit 451 - Ray Bradbury

Note:

7/10

-

Synopsis:

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable.
Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

-

Mon avis:

Comment ne pas être attiré par un récit qui parle de livres brûlés car interdits??

Ba moi je n'ai pas pu m'empêcher de le lire!

Au début je ne savais pas trop où l'auteur voulait nous emmener... Pas d'introduction à l'histoire, on rentre direct dans le vif du sujet en suivant le quotidien du pompier Guy Montag.

Un pompier oui, mais pas le genre de pompier que vous et moi connaissons... Dans ce récit, la mission des pompiers est de brûler, et non d'éteindre ce qui est en feu...

Brûler quoi?? Des livres!

Le gouvernement est parti du principe que les livres racontait n’importe quoi, qu'on y trouvais rien de réel (ce qui est la plupart du temps le but...) et surtout qu'ils se contredisaient tellement qu'on ne savait plus quoi penser...

J'ai beaucoup pensé à 1984 en lisant ce livre... La population est conditionnée de la même façon...

Ici Montag fait ce qu'il doit faire (ou qu'il pense devoir faire), il n'est pas amoureux de sa femme, mais qu'est ce que l'amour?

Jusqu'au jour où il rencontre Clarisse... C'est une originale qui a tendance à penser par elle même...

Et Clarisse disparait...

Montag commence à se poser des questions et s'intéresse de plus en plus aux livres

Oui mais...

A partir de là j'ai été totalement happée par l'histoire! Le livre est court mais envoie pas mal d'informations alors imaginez la tension pendant la lecture...

J'ai adoré suivre le cheminement des pensées de Montag... Et tout comme lui j'ai eu envie de frapper sa femme!!! Quelle gourde celle là!

Juste un peu déçue par la fin, ça s'arrête assez brutalement, la fin est très ouverte mais j'aurais aimé en savoir plus sur cet univers...

Publié dans Blog

Commenter cet article

Personna 06/01/2015 19:08

J'avais beaucoup aimé ce roman lu il y a quelques années, même si moi aussi, la fin m'avait un peu déçue. J'avais acheté 1984 pour poursuivre la découverte de cet auteur, mais le livre prend la poussière dans la bibliothèque pour le moment ! Ta chronique me donne envie de m'y mettre !

Personna 07/01/2015 19:11

Oups ! ;) En fait, j'ai fait l'amalgame car tu en parlais dans ta chronique et j'ai effectivement acheté le roman après ma lecture de Farenheit 451 et de ... La ferme des animaux, du même G.Orwell ! N'empêche que je ne l'ai toujours pas lu et que ça me tente bien...

naramaya 06/01/2015 19:11

C'est pas le même auteur pour 1984... Il s'agit de Georges Orwell :)

Palin 06/01/2015 14:03

J'avais adoré ce roman, je l'ai lu il y a presque 15 ans (?!) !

salhuna 06/01/2015 11:14

Je l'avais dans ma PAL mais tellement abîmé, que quand j'ai voulu le lire, il s'est "désagréger" o_o Mais j'ai toujours voulu le lire.

naramaya 06/01/2015 11:28

C'est le principe, lol, le livre s'autodétruit après lecture ;) en tout cas n'hésite pas si tu le trouves