Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella

Publié le par naramaya

Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella

Note:

8.5/10

-

Synopsis:

Selon Rebecca Bloomwood, "si l'on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n'existerait plus". Droguée au shopping, notre héroïne s'expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu'elle entretient avec son banquier... Comble de l'ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s'amoncellent... Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c'est la panique. De quoi miner aussi son début d'histoire d'amour avec le séduisant homme d'affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?

-

Mon avis:

La chick-lit n'étant pas mon genre de prédilection, je n'étais vraiment pas destinée à lire ce livre... Pourtant au détour d'une brocante je l'ai trouvé à un prix plus qu'attractif et là je n'ai pas hésité! En fait j'adore le film que j'ai trouvé particulièrement loufoque, notamment le personnage de Rebecca! J'avais besoin d'une lecture légère et rapide alors je me suis lancée.

Tout d'abord détrompez vous, le film n'est pas une copie du livre, il en est juste inspiré. En effet, j'ai trouvé très peu de ressemblance entre les deux, ce qui m'a réellement donné envie de poursuivre le livre puisqu'au final je ne savais pas ce qu'il allait s'y passer. J'avoue avoir beaucoup ri! Je pense que Rebecca est comme toutes les nanas au monde, elle compense!! Si on réfléchit, son job est pourri, elle gagne une misère, n'a pas de petit copain (ni même un semblant de flirt) et il faut avouer que ses parents sont légèrement tordus... elle compense avec le shopping la seule chose qui lui fait du bien! Elle se sent tellement choyée par les vendeurs dans les magasins que si elle pouvait elle y habiterait! Perso je me sens comme elle quand je rentre dans une librairie...

Bon après c'est vrai qu'elle n'achète que des choses qui valent très cher, perso je ne me retournerais même pas devant une écharpe qui vaut 170 livres, soit environ 300€ (détrompez moi si j'ai mal fait la conversion...) , ce qui est une des grandes raisons du trou de son compte en banque.

Et petit bémol pour la fin du livre, tout va trop vite et tout s'arrange trop bien pour Rebecca... Elle publie un superbe article, passe à la télé, Derek Smeath lui pardonne, on lui propose un super job et elle sort avec le mec de ses rêves!!! C'est un peu gros quand même...

Cependant, je vais lire la suite car je reste globalement sur une bonne impression (et aussi parce que j'ai trouvé les tomes suivant à 1€ chacun!!)

Commenter cet article

Léa Touch Book 19/08/2014 17:56

Ce livre doit être parfait pour ne pas se prendre la tête, ce n'est pas vraiment mon genre littéraire mais pourquoi pas ? :)

Salhuna 19/08/2014 16:15

J'avoue, je ne lis pratiquement jamais de chick-lit. Celui-ci j'ai beau en avoir entendu parler partout, je ne l'ai jamais lu, ni vu le film d'ailleurs.